PHOTO DU JOUR

Dans cette section, j'entends afficher régulièrement des photos que j'aime, en expliquer l'origine, la réalisation, la découverte ou ne rien dire du tout. Il peut s'agir de photos personnelles ou encore tirées de mandats que j'ai réalisés, plus ou moins récemment. Les époques et les styles se chevaucheront selon l'inspiration du jour.

MARAIS À FRASER ISLAND

J'ai pris cette photo en Australie en 2016. Nous visitions un lac saturé de minerais de fer sur Fraser Island. Dans un marais adjacent, j'ai remarqué ces branches mortes qui surgissaient de l'eau. Je l'ai imprimé en très grand format sur aluminium brossé et l'effet est spectaculaire!

 ARCHITECTURE À L'ABANDON

J'aime la quiétude de cette image, une sorte d'hommage posthume à un lieu emporté par le pic des démolisseurs.  Elle est tirée de la série Architecture à l'abandon dans la section projets personnels de mon site web.

LA GRANDE BIBLIOTHÈQUE

Une photo de la Grande Bibliothèque, dans sa tendre enfance, tout juste avant son ouverture officielle. Il serait impossible de refaire cette image aujourd'hui, car un drapeau a été installé près de l'entrée et obstruerait notre vue. Cette photo est devenue en quelques sortes une image icône de mes photos d'architecture. Son côté classique, sa composition efficace et ses couleurs primaires font qu'elle ne se démode pas et conserve sa pertinence. C'est d'ailleurs la photo d'accueil de la page Architecture de mon site web.

GROUPE LACASSE

Photo tirée d'un mandat réalisé pour Le Groupe Lacasse. Il s'agissait de photographier une chaise dans différents endroits inusités, plus ou moins connus de la ville de Montréal ou ses environs. Le Bain Mathieu a servi d'emplacement pour la première de ces mises en scène. Le Cosmodôme, la Galerie Fonderie Darling, le Monument National en sont d'autres. Vous pouvez les voir toutes à la page Le Groupe Lacasse de mon site web.


PAR ICI LA SORTIE

Voici une photo d'une enseigne de sortie comme on en retrouve un peu partout dans les édifices publiques. Celle-ci était en fin de vie utile, si on peut dire. Tenant à un fil et refusant de s'éteindre comme si elle s'accrochait à l'existence. Comme quoi toute bonne enseigne a une fin...

UN ESCALIER, UN AUTRE. 

J'ai retrouvé par hasard cette photo que j'avais prise lors d'un shooting photo au Collège Marianopolis . Il vient donc comme les autres d'un établissement d'enseignement et comme eux correspond à la définition presque poétique que j'en ai trouvé dans les dictionnaire:

"Ensemble de marches qui, dans un bâtiment, servent pour monter ou descendre".


https://www.leclairphoto.com/escaliers

QUAND LE LAID SE FAIT BEAU

Voici une photo tirée de la page du même nom, dans la section des projets personnels de mon site web.


https://www.leclairphoto.com/laid


Ces photos ont été prises par un matin glacial de janvier 2018. il s'agit du viaduc situé à l'angle des rues Iberville et St-Joseph à Montréal, probablement un des endroits les plus dangereux de notre bien aimée Métropole. Un des plus laids aussi, pour qui s'y est déjà aventuré. Toutefois pour la caméra il a su se rendre photogénique, à défaut d'être réellement beau. Mais au fait, l'est-t-il? Laid? Ou beau?


LA BOITE NOIRE

Cette photo est tirée de la série La Boite Noire, une exposition thématique organisée par CAPIC l'association professionnelle des photographes et illustrateurs du Canada. Comme son nom l'indique il s'agissait de créer une image sur le thème de la boite noire à l'instar de celles qu'on retrouve dans les avions. Moi j'ai choisi de donner à la boite noire de multiples fonctions, tantôt la tête de figurants dans la rue, de nuages, de pierres tombales ou d'animal de compagnie... dans autant de contextes plus ou moins réalistes.

Des heures de plaisir autant à la prise de vues qu'en post-production!  Voyez plutôt:

La Boite Noire

MATIN MONTRÉALAIS

j'ai pris cette photo un matin d'été, sur le toit d'un édifice dont je documentais la rénovation. Le ciel dramatique, sa réflexion dans l'eau accumulée sur la toiture et le bâtiment défraichi donnent à cette image son air nostalgique.

À L'HÔTEL

Photo prise à l'hôtel St-Paul à Montréal. J'aime bien le côté esthétique de cette photo qui, tout en étant une commande, est aussi une belle image. Elle peut être considérée comme une photo d'architecture ou de "life style" ou simplement descriptive d'un service offert.

C'est en quelques sortes le meilleur de deux mondes alors que le client a un un bel outil de promotion et le photographe une pièce digne de son portfolio.

CUIR ET SABLE:

Photo prise sur une plage australienne, où la nature ne semblant manifester aucune discrimination, intègre même les déchets des humains. Bien entendu certaines matières tel le cuir sont plus biodégradables que d'autres et ne posent par conséquent pas un problème aussi inquiétant que le plastique, par exemple...


MOUSSE ET GRAVIER

À première vue, cette photo est déroutante. On croit y reconnaitre une photo sous-marine ou un paysage nordique pris à vol d'oiseau, de drone ou d'hélicoptère... Pourtant il s'agit de mousse ayant poussé sur la toiture de gravier d'un édifice dont je documentais la démolition.

Voici la section Architecture à l'abandon parmi mes Photos Personnelles.

DÉVASTATION

Détonation, destruction, scène apocalyptique des pires bulletins de nouvelles...? Pas du tout, il s'agit simplement d'une autre photo documentaire prise lors de la  démolition d'un vieil édifice qui fut remplacé par un autre, tout nouveau, tout beau et beaucoup plus haut.

LE MUR

On peut y clouer, y accrocher, s'y buter, le frapper, le construire, l'ériger, le franchir ou simplement en apprécier les qualités esthétiques. Ledit mur de son plus beau jaune paré, se dressait aux limites d'un stationnement dans la ville de Willemstad , capitale de Curaçao. Derrière les jolies maisons qui rappellent l'architecture des Pays-Bas, se trouve un cartier un peu moins touristique, un peu moins aseptisé, mais offrant au photographe avide de "trash" un peu plus de matière première. Le soleil et le cadrage serré donnent à cette image tout son potentiel.

CIRQUE EN BULLE

Chapiteaux du cirque photographiés à travers un vase de fleurs lors d'un shooting photo pour le Vieux Port de Montréal. Parfois on découvre presque par accident ces images qui ne demandent qu'à être immortalisées. Il faudrait peut-être créer un nouveau genre photographique qu'on nommerait accidentelles, circonstancielles, incontournables, ou auto-imposées.

MÉDUSES ÉCHOUÉES

Lors d'une visite sur une plage australienne, nous avons croisé d'innombrables méduses échouées. Était-ce dû à un phénomène plus ou moins naturel? L'activité humaine y aurait-elle contribué? Difficile à dire pour le néophyte que je suis. Parc contre pour le photographe, la lumière et les texture offertes constituaient un réel festin visuel! 

HOTEL ST-PAUL

Photo de l'hôtel St-Paul dans le Vieux Montréal, prise à partir de l'édifice voisin situé de l'autre côté de la rue McGill. Je me rappelle être juché dans un escabeau sur le bord de la toiture, que le vent chaud d'été soufflait très fort et que la lumière ambiante baissait rapidement.

TOSCANE BY NIGHT

Photo réalisée en Toscane grâce à une très longue exposition .

L'éclairage artificiel présent dans ce jardin se mêle à celui, naturel, de la lune pour donner vie à ce paysage. 

On pense à tort qu'un éclairage faible rend impossible une exposition suffisante. En fait il suffit d'être plus patient et laisser le capteur ou la pellicule absorber la lumière, à son rythme sans ne rien brusquer.

PHOTO DU JOUR

Horizon de briques: paysage urbain croisé lors d'un reportage sur un chantier de construction. Ce mur se dressait au bout de la toiture sur laquelle j'étais. Composition des plus simples, une ligne horizontale qui traverse l'image, comme le vrai horizon dans de si nombreuses photos de paysages. Keep it simple me répétaient mes profs de photo. Ça marche à tous coups!

BISTRO CLOS

(closed bistro) scène captée dans un Musée à Brisbane en Australie par un temps maussade, comme il y en a parfois dans ce pays ensoleillé.

Des tons chauds, une composition simple, un ISO élevé... recette gagnante pour une photo réussie?

Pas nécessairement, l'émotion doit être au rendez-vous.

LES AILES D'UN ANGE

Une aile abandonnée, retrouvée sur le pavé et un drôle de nuage. Trace laissée par un avion? Capricieuse formation de nuage?  Difficile à dire, mais la combinaison des deux a donné naissance à cette image. Nommée en hommage au grand Robert Charlebois.

"A"  COMME AMIANTE

Voici une autre photo tirée de la série Architecture à l'abandon. La lettre A désigne la présence d'amiante qui devait être retirée selon une procédure spéciale. Le chantier tout plein d'amiante et de ces lettres A, offrait un potentiel intéressant d'images inédites. En plus, dans celle-ci le revêtement à moitié arraché rappelle la forme de l'archipel italien. 

CATHÉDRALE

Au lendemain de l'incendie qui a endommagé Notre-Dame de Paris, hier 15 avril 2019, je publie cette photo prise à Florence, en hommage à tous ces lieux historiques qui nous relient au passé et la richesse de sa culture.

GRUNG

Quand le moderne et l'ancien se côtoient à la sauce grung... 

Évidemment l'ancien n'a, dans notre culture architecturale, qu'à peine plus que 50 ans, loin des cathédrales médiévales. Ainsi donc, en hommage posthume à ces édifices qui nous ont quitté prématurément voici ma photo du jour nommée GRUNG

AILE TO HELL

Surprenant le nombre d'ailes ou de parties d'oiseaux que j'ai pu croiser et photographier ici et là. Faut croire que leur grand nombre les rend plus vulnérables aux accidents ou à leur prédateurs naturels tels les chats, ou moins naturels telles les voitures. Ça donne parfois des images intéressantes comme celle-ci.


GRABAT DE ROBOT

Scène inusitée glanée au hasard de mes reportages sur des chantiers de construction. On pourrait s'imaginer qu'il s'agit d'un lit ou d'une table d'opération pour robot... ou une litière de dinosaure ou alors une chaise électrique médiévale...il ne suffit parfois que d'avoir un peu d'imagination

TRASH GRUNGE

Trash? Grunge? Néo-punk... 

comme en musique les superlatifs pour désigner un style d'image semblent aussi farfelues qu'incompréhensibles.

Sur un site de "déconstruction" tout est Trash, puisque voué à être jeté aux poubelles ou au mieux au recyclage.

Cette image s'est retrouvée sur mon chemin lors d'un reportage hebdomadaire sur un site de construction.

CHEEEEEZE

La nouvelle pose que prennent désormais les innombrables photographes amateurs qui immortalisent tout et rien avec leurs "téléphones" cellulaires.

Pour les puristes ou les professionnels, cette façon de capter une image est plutôt étrangère à leur habitudes. Ils préfèrent composer l'oeil rivé au viseur, comme coupés du monde pour en extraire une portion d'éternité et de l'espace infini.

Cette photo a été prise au sommet du Duomo à Florence après avoir gravi les 463 marches qui y mènent. 

TRAIN SAUVAGE

Un simple train électrique, une cage d'oiseau géante, un peu de colle chaude, des des fils invisibles, le sens de l'équilibre et beaucoup de patience... Voilà les ingrédients  nécessaires pour réaliser des photos argentiques à l'aide d'un appareil 4X5. La photographie à l'époque, répondait à une règle très simple: tout ce qui se retrouvait sur la pellicule, devait d'abord s'être trouvé devant l'appareil. 

STAIRWAY TO HELL

Une autre découverte au chantier, un de ces lieux où le visuel imprévisible se pointe parfois sans avertir. Une petite intervention en post prod et le tour est joué. Une photo qui inspire des émotions bien personnelles.

PAYSAGE AUSTRALIEN

Simple paysage typique de l'Australie, mis en beauté grâce aux bon soins du logiciel Lightroom. 

La composition d'une photo est primordiale, mais si elle ne sait transmettre une émotion, elle est plus ou moins ratée...

CHAISE COSMIQUE

Cette photo fait parie de la série réalisée pour le Groupe Lacasse. Elle a été prise au Cosmodome de Laval. Des quelques photos réalisées à cet endroit, celle-ci est un peu plus abstraite, du aux tonalités assez uniformes et à la composition très épurée et symétrique.

BEAU, MAIS LAID...

Croisé sur une superbe plage sauvage en Australie... des déchets en très grande quantité, échoués sur une ile paradisiaque.

Ça fait quand même une belle photo, mais rappelle du même coup cette triste réalité de notre négligence collective. On s'en sortira un jour? Difficile d'imaginer quand et comment...


VINTAGE

Vintage comme dans chalet vintage... cette photo fait partie d'une série sur les derniers moments d'un ancien chalet au bord du lac Simon , en Outaouais. Ces vieux meubles, la décoration d'une autre époque et la simplicité qui caractérisaient ces lieux nous rappellent à quel point nombres de résidences secondaires ne correspondent plus aujourd'hui à ce qui était jadis de simples chalets...

MOSAÏQUE HUMAINE

En assemblant de façon arbitraire les parties de divers individus, on arrive à en recréer un qui ne l'est pas... Comme quoi chacun est unique et loin de l'amalgame d'éléments étrangers.

VITRINES

J'ai commencé à photographier des vitrines un peu par accident, lors de vacances à Curaçao en 2017. 

C'est un sujet intarissable car il y a des vitrines partout, dans tous les pays dans toutes les villes. Elles reflètent le milieu auquel elles appartiennent, des plus huppés aux plus modestes. Elles sont comme des publicités immobiles, passives, inertes. Les mannequins qui les occupent voudraient se donner des allures d'êtres vivants alors qu'ils le sont si peu. Les réflexions sont nombreuses et changeantes, l'oeil  étant attiré tantôt par l'intérieur du magasin, tantôt pas l'action extérieure qui s'y reflète.

EMPREINTE

L'oeuvre de l'abominable homme des sables? Preuve de son existence et de son passage sur cette plage d'Australie. L'existence de l'homme n'a certes pas à être prouvée, son empreinte sur son environnement est indéniable et pourtant contestée par certaines. Dans ce cas-ci cette image témoigne plutôt d'un plutôt un très beau souvenir!

BEAU MANDAT

Beaux souvenirs! Quoi demander de mieux que de travailler avec son fiston le grand Max et sa copine, la belle Nadine! Cette photo a été réalisée dans le cadre d'un mandat pour la compagnie de taxis COOP. Le client voulait illustrer les différents services offerts par sa compagnie dans différentes situations et lieux plus ou moins connus de la ville de Montréal. Cette photo illustrait le service offert aux touristes qui veulent faire un tour de ville typique de la métropole.

CARTE GRISE

comme dans jamais sans ma carte grise. Utilisée pour faire une balance de blanc ou white balance selon le terme anglais mieux connu, cette opération vise à rétablir les vraies couleurs d'une scène qui sont au départ tributaire de l'environnement. Surtout utilisée en studio pour de la photographie de produits, elle l'est rarement à l'extérieur, sauf si on veut créer un effet ou un selfie digne d'un premier ministre.

FISSURE

"There is a crack in everything (there is a crack in everything)
That's how the light gets in" 

-Leonard Cohen

Une autre image qui s'est trouvé sur mon passage lors de mes reportages photographiques sur un chantier de construction. La pellicule de plastique qui recouvrait cette fenêtre s'est fissurée pour révéler cet étrange paysage.

PHOQUE EN FLAQUE

Cette flaque d'eau croisée sur un chantier de construction (encore) a la silhouette d'un phoque. Ça donne une belle image en soi, mais celle qui apparait dans l'angle opposé est aussi très intéressante. Comme une image siamoise mais dont les tons apparaissent inversés, rappelant le négatif de l'époque de la photo argentique.

VITRINE:

Une autre des vitrines croisées à Curaçao. Celle-ci était particulièrement intrigante, le regard des jeunes enfants mannequins semblait presque authentique. Celui du jeune garçon au centre donne l'impression de fixer l'appareil photo comme pour nous supplier de venir le libérer de son habitat artificiel.

Using Format