PORTRAITS

À un époque où le selfie, ou égoportrait est devenu épidémique, certaines personnes préfèrent encore confier la réalisation de leur portrait à une autre personne, de préférence un professionnel en la matière. 

François LeClair a réalisé un très grand nombre de portraits au cour de sa carrière. Contrairement au photographe de mode, ses sujets n'ont pas l'habitude de se retrouver face à un appareil photographique. Plusieurs avouent même préférer une visite chez le dentiste. Souvent ils sont intimidés, voire terrifiés, mais avec humour, délicatesse et diplomatie François a le don de les mettre en confiance. Ils ressortent habituellement de la session aussi ravis que soulagés. Et pour une fois ils affirment s'aimer en photo!

•    •    •


En parcourant les médias sociaux on réalise le peu d'importance que les gens accordent à leur image. Le selfie y fait des ravages. C'est particulièrement déplorable dans les plateformes professionnelles telles que Linkedin où de futurs employeurs ou partenaires auront une très mauvaise première impression. Les gens oublient que leur image y occupe plus d'espace que leur biographie ou leurs coordonnées. Les portraits les plus simples, en plan rapproché sont tout indiqués pour ce genre d'utilisation. Les fonds doivent être des plus discrets. L'utilisation du noir et blanc ajoute encore plus de sobriété et permet de mettre en valeur la personnalité du sujet.

•    •    •


Photographier les gens dans leur environnement a le double avantage de les situer et de le mettre à l'aise.  Photographier le pâtissier, le rapper, le musicien heavy metal ou le plombier dans son environnement, c'est comme le vêtir de l'habit qui l'identifie. Il l'enfile comme il se fond dans son décor. C'est un réel plaisir pour le photographe car les possibilités sont nombreuses et les résultats habituellement à la hauteur. 

•    •    •


Le plus grand défi en photographiant des groupes, c'est d'abord de les placer. Il faut s'assurer que tous sont bien visibles et créer une certaine harmonie visuelle dans leur disposition. Chacun doit garder la position qui lui est assignée et comme le degré d'attention diminue avec le nombre de sujets impliqués, il faut travailler rapidement. Lorsque les lieux le permettent il est intéressant de les disposer de façon aléatoire dans l'espace. 



Using Format